Les Cinq Eléments

Tout comme le Yin et le Yang, la théorie des Cinq éléments est issue de la philosophie taoïste, une philosophie ancestrale qui repose sur l’observation de la nature, de son fonctionnement et de ses changements perpétuels. Car dans la nature, on voit bien que rien n’est permanent. Tout évolue et se transforme continuellement. La théorie des Cinq éléments nous aide donc à comprendre ces processus, ces changements que l’on voit dans la nature. 

Les Cinq éléments du Feng Shui sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau. Mais aucun n’est entièrement Bois, Feu, Terre, Métal ou Eau. Ils se définissent les uns par rapport aux autres et sont interdépendants, tout comme le Yin et le Yang. Chaque élément est nourrissant, épuisant ou destructeur pour les autres.

Cette relation indéfectible entre chacun des éléments est illustrée par 3 cycles : 

5 elements Bulle de feng shuiLe cycle constructif : lorsqu’on tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, ou cycle d’engendrement. Chaque élément nourrit celui qui le suit. Tout comme le cycle des saisons s’écoule selon un ordre logique et immuable, c’est l’Eau qui va permettre au Bois (arbre) de grandir. C’est le bois qui va nourrir le feu qui lui-même va nourrir la Terre. En se condensant, la Terre va former le Métal, qui va nourrir l’eau, qui nourrit le bois, etc.

Le cycle d’épuisement : C’est le même cycle que le précédent, mais en sens inverse : lorsqu’on tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, chaque élément épuise ou fatigue celui qui le suit. Il précise les obstacles que peuvent exercer certains éléments vis à vis d’autres. Ainsi, le bois des plantes absorbe l’Eau, l’Eau dissout le Métal, le Métal pompe dans les réserves de la Terre, la Terre se nourrit des cendres, et le feu consume le Bois.

Le cycle de contrôle ou destructif est différent, c’est celui représenté au centre par l’étoile : il est indispensable pour canaliser les éléments. L’Eau contrôle le feu ou l’éteint. Le Feu contrôle le métal et le façonne, le Métal coupe le bois, qui lui contient la Terre et la Terre absorbe l’eau, etc.

 

Chaque élément est aussi associé à une période de la journée, à une saison, à une forme,  à un sens, et à des couleurs permettant ainsi de se faire une idée plus concrète du genre d’énergie qu’il véhicule. 

 

Tous les éléments font partie intégrante de notre environnement mais également de notre intérieur. C’est ainsi qu’en Feng Shui, ils nous aident à trouver le meilleur équilibre en utilisant leurs énergies et en les répartissant de façon harmonieuse. On peut ainsi donner à une pièce une ambiance plutôt calme ou au contraire plutôt énergique selon que l’on privilégie l’élément Eau ou l’élément Feu, par exemple.

Dans tous les cas, les cinq éléments doivent toujours être présents ensemble et dans des proportions harmonieuses. Même un élément favori ne doit pas apparaître de façon trop marquée afin de garder l’équilibre et ne pas nuire à la bonne circulation du Chi. 

Le cycle constructif et le cycle destructif nous donnent les clés pour maintenir cette harmonie : on peut ainsi renforcer un élément trop faible par celui qui le nourrit ou compenser l’excès d’un élément par celui qui le contrôle. 

Enfin, il faut également prendre en considération et respecter le caractère de chaque personne, déterminé par son chiffre Kua et donc son élément, pour de ne pas stimuler dans son intérieur un élément déjà très marqué dans sa personnalité. Pour une personne à dominante Eau, on évitera par exemple trop de tons bleus, trop d’objets ondulés de même que trop d’Elément Terre car la Terre contrôle l’eau. On privilégiera une dominante métal qui nourrit davantage la personne.

Pour connaître votre élément, il suffit de calculer votre chiffre Kua ici.

Pour en avoir plus sur chaque élément :

Le Feu

Articles à paraître très prochainement :

La Terre, le Métal, l’Eau, le Bois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *